La représentation simplifiée de la connectivité de réseaux fonctionnels de neurones dans le cerveau au repos sous placebo (à gauche) et sous psilocybine (à droite) a inspiré un graffeur, quelque part au bord d'un canal... Étonnant, n'est-ce pas ?

Image trouvée sur la page LinkedIn de Frederico Magalhães, psychiatre au Centre for Psychedelic Research de l'Imperial College de Londres et inspirée de la publication suivante : Petri G., Expert P., Turkheimer F., Carhart-Harris R., Nutt D., Hellyer P. J. et Vaccarino F., « Homological scaffolds of brain functional networks », Journal of The Royal Society Interface, 6 décembre 2014, vol. 11, nᵒ 101, p. 20140873.