Notre prochain cercle d’intégration psychédélique en ligne se tiendra le 18 janvier à 21h.

Bien lire ci-dessous pour pouvoir s'inscrire

Les cercles d'intégration en ligne de la Société psychédélique française ont pour vocation de permettre aux personnes ayant vécu une expérience psychédélique plus ou moins troublante, indéchiffrable ou pénible de trouver un espace où s'exprimer et échanger dans un esprit d'auto-support. Dans une réunion en ligne privée, le partage des ressentis et la discussion collective peuvent aider à tirer des leçons profitables pour la suite. Pour cela, nous favorisons une approche bienveillante, tolérante et respectueuse, notamment de la discrétion (tout ce que se dit dans le cercle reste dans le cercle).

COMMENT S'INSCRIRE POUR PARTICIPER ?

Pour participer, il faut impérativement disposer d'une bonne connexion Internet et se trouver dans un environnement calme, privé, sans oreilles indiscrètes.

-> Si vous souhaitez vous y joindre, écrivez-nous un simple e-mail de présentation à integration@societepsychedelique.fr, avec en objet "cercle d'intégration 14”.

Nous vous remercions d’y évoquer votre situation. Nous vous répondrons rapidement. Dans la mesure du possible, merci de ne pas nous écrire à la dernière minute ! Il n'est pas nécessaire d'avoir vécu une expérience épouvantable et dramatique pour participer.

Les cercles d’intégration de la SPF connaissent un vif succès depuis leur lancement et nous sommes obligés de placer des personnes sur liste d’attente. Pour cette raison, sachez que votre inscription vous engage. Pour cette même raison, nous ne pouvons malheureusement plus accueillir les personnes qui n’ont pas vécu d’expérience, mais qui souhaitent participer pour se renseigner ou toutes autres raisons.

Zemi

-- Image d'illustration :

Sculpture de Zemí

Date : 13ème-15ème siècle

Géographie : République dominicaine (?), Caraïbes

Culture : Taíno

Matière : Grès

Cette sculpture de zemí créée à partir d'un grès à grain fin était probablement utilisée comme support lors de cérémonies organisées à des moments précis de l'année et impliquant un hallucinogène végétal appelé cohoba. Pour les peuples Taíno, l'expression sculpturale créative était étroitement liée à la spiritualité, aux cérémonies et au pouvoir politique. Les récits espagnols décrivent comment les figures de zemí étaient utilisées comme supports, reliquaires ou parures personnelles.

Zemí (ou cemí) est un terme utilisé par les peuples Taíno, les diverses sociétés qui habitaient l'archipel des Antilles avant le contact avec les Européens, qui se rapporte linguistiquement à une qualité proche de la douceur. Le zemí ne désigne pas un objet ou une image mais une force immatérielle, spirituelle et vitale liée aux divinités et aux ancêtres. Les Espagnols ont enregistré plusieurs identités de zemí, dont certaines ont été associées à des images archéologiques.

Une poudre ou une pâte hallucinogène broyée était placée au sommet du support, et les participants à la cérémonie inhalaient le cohoba à travers des tubes à priser. Les effets de ces actes rituels sont visibles sur le zemí lui-même : l'aspect émacié de la figure peut représenter quelqu'un qui a jeûné, et des yeux écarquillés auraient accompagné l'inhalation de telles substances.

--