"Utiliser les psychédéliques pour 'guérir' des adolescents homosexuels. Essai de thérapie de conversion, France, 1960" Zoë Dubus (UMR TELEMMe)

Entre 1960 et 1962, deux adolescents sont placés par le juge des enfants dans un hôpital psychiatrique d’Alsace. Qualifiés de « pervers sexuels délinquants », Michel, 15 ans et Bernard, 18 ans, sont en réalité deux jeunes homosexuels. Or, à cette époque, l’homosexualité est considérée comme un trouble psychiatrique qu’il faudrait « guérir ». Dans cette optique, les psychiatres mettent en place des thérapies de choc ou de dégoût pour pousser les « patients » à devenir hétérosexuels. Dans cet hôpital, le médecin en chef va expérimenter sur eux deux nouvelles substances : la mescaline et le LSD. Injectés à très haute dose, l’idée est de provoquer un choc psychique puissant dans l’espoir de modifier l’orientation sexuelle de ces deux adolescents. Cette indication du LSD et de la mescaline, unique dans le monde d’après les sources, sera étudiée par Zoë Dubus, doctorante en histoire à Aix-Marseille Université ayant retrouvé les archives de ces traitements.

Mardi 25 février de 18h à 19h30, amphithéâtre Rouelle, Muséum national d'Histoire naturelle, 57 rue Cuvier 75005 Paris.

Plan pour trouver l'amphi : https://drive.google.com/file/d/1h-oVy6oTh7UTMh84X-o448VhCCmBMp-M/view?usp=sharing

NB : merci d'arriver en avance pour éviter de trouver portes closes.


L’atelier d’études psychédéliques est soutenu financièrement par la Société des amis du Muséum national d’Histoire naturelle.

Séminaire à l'intention des chercheur·e·s et étudiant·e·s de toutes disciplines intéressé·e·s par les études psychédéliques, ouvert aux auditeurs·trices libres, sans inscription.

Programme complet ici : https://enseignements-2019.ehess.fr/2019/ue/2998/