Notre prochain cercle d’intégration psychédélique en ligne se tiendra le 09 novembre à 21h.

Bien lire ci-dessous pour pouvoir s'inscrire

Les cercles d'intégration en ligne de la Société psychédélique française ont pour vocation de permettre aux personnes ayant vécu une expérience psychédélique plus ou moins troublante, indéchiffrable ou pénible de trouver un espace où s'exprimer et échanger dans un esprit d'auto-support. Dans une réunion en ligne privée, le partage des ressentis et la discussion collective peuvent aider à tirer des leçons profitables pour la suite. Pour cela, nous favorisons une approche bienveillante, tolérante et respectueuse, notamment de la discrétion (tout ce que se dit dans le cercle reste dans le cercle).

COMMENT S'INSCRIRE POUR PARTICIPER ?

Pour participer, il faut impérativement disposer d'une bonne connexion Internet et se trouver dans un environnement calme, privé, sans oreilles indiscrètes.

-> Si vous souhaitez vous y joindre, écrivez-nous un simple e-mail de présentation à integration@societepsychedelique.fr, avec en objet "cercle d'intégration 13”.

Nous vous remercions d’y évoquer votre situation. Nous vous répondrons rapidement. Dans la mesure du possible, merci de ne pas nous écrire à la dernière minute ! Il n'est pas nécessaire d'avoir vécu une expérience épouvantable et dramatique pour participer.

Les cercles d’intégration de la SPF connaissent un vif succès depuis leur lancement et nous sommes obligés de placer des personnes sur liste d’attente. Pour cette raison, sachez que votre inscription vous engage. Pour cette même raison, nous ne pouvons malheureusement plus accueillir les personnes qui n’ont pas vécu d’expérience, mais qui souhaitent participer pour se renseigner ou toutes autres raisons.

Xochipilli%20Yale

--

Image d'illustration :

Tête de Xochipilli-Macuilxochitl, dieu aztèque du plaisir, des jeux et de la musique

ca. 1500

Céramique

27,9 × 21,3 × 17 cm

Collections de l'université Yale

Provenance :

Fouilles de novembre 1964 à Tres Zapotes, Veracruz ; Collection Walter Randel, New York (1965) ; Collection Alice M. Kaplan.

Au fur et à mesure que l'Empire aztèque s'étendait dans toutes les directions à partir de sa capitale, Tenochtitlán, les artistes impériaux se sont appropriés l'art des peuples vaincus, incorporant les styles et les supports capturés dans les images des figures historiques et des divinités aztèques. Avec l'incursion à Veracruz, les artisans ont adopté la tradition locale de sculptures en céramique à grande échelle. Cette tête en céramique très réaliste, avec des yeux en amande et une bouche légèrement ouverte, faisait autrefois partie d'une sculpture à figure complète ; le personnage aurait été représenté en position assise ou debout. Le centre de la coiffe, composé à l'origine de cinq tiges verticales (il n'en reste que trois), symboliserait la crête d'un aigle à plumes, ce qui en fait la tête de Xochipilli-Macuilxochitl, divinité de la musique, des fleurs, du chant et des jeux. Pour R. G. Wasson, les "fleurs" désignent par synecdoque les plantes hallucinogènes.

--